< 12-2018 >
DiLuMaMeJeVeSa
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Classification


Retour

appendice

HYPERPLASIE MUQUEUSE DIFFUSE


Hyperplasie muqueuse diffuse - 2010 -

A retenir
- La présence de lésions d'hyperplasie muqueuse dif­fuse sur une ou plusieurs sections appendiculaires impose d'examiner l'appendice en totalité afin de rechercher une éventuelle lésion néoplasique associée, association non exceptionnelle.
- Les lésions doivent être incluses et examinées en totalité afin de rechercher des foyers villeux et/ou des zones de dysplasie qui doivent faire évoquer une lésion authentiquement néoplasique (polype mixte ou adénome festonné, voire lésion mucineuse villeuse de bas grade).
- Des remaniements de l'architecture de la partie profonde des glandes seraient en faveur d'un polype festonné sessile, même si cette lésion n'a pas été claire­ment décrite dans l'appendice.
- Si les lésions d'hyperplasie muqueuse diffuse sont pures et isolées : Pas de traitement complémentaire. Une coloscopie de contrôle pour rechercher des lésions épithéliales asso­ciées (festonnées ou non) du côlon est souhaitable.
Généralités
Lésions épithéliales caractérisées une lésion étendue, intéressant plus de la moitié de la circonférence appendiculaire, sessile, à base d'implantation large, formée de tubes à lumière festonnée d’aspect comparable à ceux des polypes hyperplasiques x_colorectaux. Pas d’atypie cellulaire. Ces lésions sont de découverte fortuite.
- La découverte d'une lésion d'hyperplasie diffuse muqueuse doit conduire à vérifier l'absence de contingent adénomateux associé et donc inclure tout l’appendice.
Relations avec les lésions festonnées x_colorectales
Le terme d'hyperplasie muqueuse diffuse de l'appendice reste discutée.  Quel est le rapport de cette lésion avec les lésions festonnées du côlon (Même terri­toire anatomique et embryologique) ?
Le domaine des lésions festonnées du côlon est un domaine complexe et encore évolutif. Schématiquement, les classifications actuelles tendent à distinguer deux grands groupes de lésions festonnées, en dehors du polype hyperplasique typique et de ses variantes : www.oncopathologie.com/Cyberpat/squelettes/memotheque_article.php
Diagnostic différentiel
- Le polype hyperplasique :
C’est une lésion rare au niveau de l'appendice, de découverte toujours fortuite; contrairement à l'hyperplasie muqueuse diffuse, c'est une lésion localisée, de petite taille, toujours sessile; son aspect histologique est identique à celui des polypes hyperplasiques du côlon et du rectum.
- L’adénome de type x_colorectal :
C’est une lésion rare et de découverte fortuite; la lésion est habituellement sessile; son aspect est identique à celui des adénomes du côlon et du rectum mais les adénomes villeux, ou tubulovilleux, sont plus fréquents que les adénomes tubuleux; comme les adénomes coliques, ils peuvent comporter des foyers d'adénocarcinomes intramuqueux.
- Les polypes mixtes :
Hyperplasiques et adénomateux. Ils ne sont pas rares au niveau de l'appendice, certains conseillent de les reclasser en adénomes festonnés. Il s'agit de lésions relativement étendues, souvent sessiles. Présence des deux contingents différents, un contingent adénomateux et un contingent d'aspect hyperplasique.
- Les lésions mucineuses de bas grade :
Ou lésions mucineuses de potentiel de malignité incertain par l'OMS. Ce diagnostic différentielle est le plus important; il doit être soupçonné, même devant un aspect vaguement festonné,avec une architecture tendant à devenir villeuse et dés la présence d’atypies cellulaires significatives. Il faut rechercher ces atypies en incluant et en examinant la totalité de l'appendice. C’est avant tout un problème de classification.
Traitement
L’appendicectomie est suffisante pour considérer la lésion comme définitivement traitée.
 


Agenda

Les dernières Brèves

Mélanome malin métastatique : survie amélioré avec l’ipilimumab

PROJET DE PLATE FORME DE PATHOLOGIE MOLECULAIRE LIBERALE

Cryopréservation des tissus, cellules et liquides biologiques issus du soin.

Les inhibiteurs de la voie de signalisation Hedgehog : un espoir de thérapie ciblée contre certains cancers...

Contact | Mentions légales