< 12-2019 >
DiLuMaMeJeVeSa
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Classification


Retour

Foie

CARCINOME HEPATOCELLULAIRE


Généralité

Ce carcinome est habituellement développé sur une hépatopathie chronique et sur un foie cirrhotique dans 70 à 90 % des cas en Europe.

 
Macroscopie
C’est une tumeur nodulaire molle unique avec parfois des nodules satellites de moins de 2 cm et siégeant à moins de 2 cm de la tumeur principale, soit une lésion diffuse et/ou multifocale, souvent polychrome, blanche, beige, jaune, ou verdâtre avec des remaniements nécrotiques et hémorragiques.
 
Microscopie
Il existe plusieurs types de CHC.
 
Le CHC bien différencié (Grade I et II d'Edmonson et Steiner) :
Il a une architecture trabéculée et pseudo-acineuse. Les cellules sont souvent de plus petite taille que les hépatocytes normaux, avec un noyau parfois élargi, comportant un petit nucléole. Présence fréquente d'amas biliaires au sein des structures pseudo-tubulées ou intracytoplasmiques.
 
Le CHC moyennement différencié (grade III d'Edmonson et Steiner) :
L’architecture est trabéculée, avec des structures pseudo-acineuses rares. Les cellules ont un noyau élargi et comportent un nucléole proéminent.
 
Le CHC peu différencié (grade IV d'Edmonson et Steiner)
L’architecture est trabéculée et massive. Les cellules tumorales peuvent présenter une inflexion fusiforme avec des atypies nucléaires marquées et une forte activité mitotique.
 
Les cellules tumorales des CHC peuvent comporter des vacuoles de stéatose, du glycogène avec un aspect clarifié du cytoplasme PAS+, des globules hyalins PAS+ (amas d'alpha-1-antitrypsine), des inclusions rose-pâle (amas de fibrinogène) des corps de Mallory (anti-ubiquine+).
 
lmmunohistochimie
CK7- (CK7+ dans 5 % des CHC. La plupart des CHC fibro-lamellaires sont CK7+),
CK8+, CK18+, Ag Hépatocytaire + (90 % des CHC), alpha-fœto-protéine (30% des CHC). L’anti-ACE polyclonal (75 % à 90 % des cas) marquage du pôle canaliculaire des hépatocytes, anti-CD10 (50 % à 70 % des cas).
CK20 (-),
Les marqueurs endothéliaux (CD31, CD34, BNH9) sont exprimés dans les CHC, témoignant de la néoangiogenèse tumorale et de la « capillarisation » sinusoïdale (pas de marquage des sinusoïdes du foie normal ni de ceux présents dans les macronodules régénératifs). Expression possible du CD34 au sein des adénomes hépatocytaires et des lésions d'hyperplasie nodulaire focale.
 
Types histologiques particuliers
CHC fibro-lamellaire :
Carcinome plus fréquent chez l'enfant et l'adulte jeune de moins de 35 ans, habituellement développé sur un foie non cirrhotique.
Macroscopie :
C’est une tumeur nodulaire ferme beige, marron ou blanchâtre,       parfois verdâtre.
Histologie :
Présence d’une architecture trabéculée et pseudo-glandulaire. Le stroma fibreux, abondant, hyalinisé, comportant parfois des calcifications. Les cellules sont arrondies ou polygonales au cytoplasme éosinophile, granuleux, d'allure oncocytaire. Les noyaux sont souvent volumineux avec un nucléole proéminent.  Présence d’inclusions intracytoplasmiques éosinophiles pâles PAS (-) : amas de fibrinogène, des globules hyalins PAS+ (dépôts d'alpha-1-antitrypsine), des dépôts de cuivre : rhodanine + et des corps de Mallory.
Immunohistochimie :
CK8, 18, 7 et 19 +,
Ag hépatopancréas +, alpha-fœto-protéine +.
 
Diagnostic différentiel :
- Métastase d'un adénocarcinome bien différencié, surtout en extemporané : bien rechercher les espaces portes au sein de la lésion.
 
Evolution et pronostic
Dépendent de plusieurs paramètres :
- De la taille de la tumeur et du caractère unique ou plurifocale de la lésion : Nodule unique < à 5 cm de diamètre ou moins de 3 nodules < à 3 cm chacun.
- De l’extension tumorales endovasculaires, macroscopiques (invasion de la veine porte ou sus hépatique) et microscopiques.
- Du caractère complet de l’exérèse,
- Du degré de différentiation histologique,
- Des métastases ganglionnaires ou viscérales,
- d’une fibrose portale extensive ou d’une cirrhose.
 
Aucun marqueur immunohistochimique n’a montré pour le moment d’intérêt pronostic évident.


pas de div

Ag
% cas +
PanKER
+100%
CK8
+100%
CK18
+99%
Ag hépatocytaire
+90%
EMA
+82%
ACE-P **

+80%

CD10 **

+60%

alpha foetoprotéine
+30%
CK7
+5%
ACE-M
+0%
CK20
+0%

 

Agenda

Les dernières Brèves

Mélanome malin métastatique : survie amélioré avec l’ipilimumab

PROJET DE PLATE FORME DE PATHOLOGIE MOLECULAIRE LIBERALE

Cryopréservation des tissus, cellules et liquides biologiques issus du soin.

Les inhibiteurs de la voie de signalisation Hedgehog : un espoir de thérapie ciblée contre certains cancers...

Contact | Mentions légales