< 08-2020 >
DiLuMaMeJeVeSa
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Classification


Retour

Arbre urinaire

ADENOCARCINOME


Generalités
Les adénocarcinomes constituent 2% des carcinomes de vessie.
Extrophie vésicale et métaplasie intestinale extensive sont des facteurs favorisant leur survenue. Ils peuvent prendre naissance soit à partir de l’ouraque (reliquats embryonnaires) soit, plus fréquemment, à partir de l’epithelium vésical du trigone métaplasique (métaplasie intestinale).
L’adénocarcinome de la vessie doit être distingué d’un TCC montrant une différentiation glandulaire prononcée mais aussi d’éventuelles métastases d’un adénocarcinome du colon, de l’estomac ou du sein.
Le pronostic dépend du stade clinico-pathologique.
 
Clinique
Hématurie, dysurie, obstruction urétérale par engainement tumoral rétropéritonéal en cas de carcinome à cellules isolées.
 
Microscopie
2 variantes:
      adénoca classique qui resssemble à un adénoca du colon et qui peut être bien différencié (parfois colloïde-muqueux), moyennement ou peu différencié

     adénoca à cellules isolées (équivalent de la linite plastique de l’estomac) qui souvent s’étend dans le rétropéritoine et qui est de trés mauvais pronostic.


Agenda

Les dernières Brèves

Mélanome malin métastatique : survie amélioré avec l’ipilimumab

PROJET DE PLATE FORME DE PATHOLOGIE MOLECULAIRE LIBERALE

Cryopréservation des tissus, cellules et liquides biologiques issus du soin.

Les inhibiteurs de la voie de signalisation Hedgehog : un espoir de thérapie ciblée contre certains cancers...

Contact | Mentions légales