< 09-2014 >
DiLuMaMeJeVeSa
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930    

Classification


Retour

Intestin grèle

TUMEURS ENDOCRINES


 Classification OMS 2000 des tumeurs endocrines duodénales et jéjunales proximales

1-  Tumeur endocrine bien différenciée
1-1. bénigne  : non fonctionnelle, confinée à la muqueuse /sous muqueuse, sans angioinvasion, taille < 1 cm.
 tumeur produisant de la gastrine (duodénum proximal)
 tumeur produisant de la sérotonine
 paragangliome gangliocytique , toute taille et toute extension en zone ampullaire
1-2. de pronostic incertain  : confinée à la muqueuse/sous-muqueuse, taille > 1 cm ou angioinvasion
 tumeur produisant de la gastrine, fonctionnelle (gastrinome) ou non, sporadique ou associée à la NEM-1
 tumeur produisant de la somatostatine (région ampullaire), associée ou non à la NF1 (mal. de Recklinghausen)
 tumeur produisant de la sérotonine, non fonctionnelle
2. Carcinome endocrine bien différencié 
Tumeur de bas grade de malignité, infiltrante (musculeuse ou plus) ou avec des métastases
 carcinome produisant de la gastrine, fonctionnel (gastrinome) ou non, sporadique ou associé à la NEM-1
 carcinome produisant de la somatostatine, associé ou non à la NF1 (mal. de Recklinghausen)
 carcinome produisant de la sérotonine, non fonctionnelle ou fonctionnelle (quelle que soit la taille et l`invasion) avec syndrome carcinoïde
 paragangliome gangliocytique malin
3.   Carcinome endocrine peu différencié - carcinome à petites cellules 
tumeur de haut grade de malignité (région ampullaire)
 
Classification OMS 2000 des tumeurs endocrines de l`iléon
 
1. Tumeur endocrine bien différenciée
1.1. bénigne : non fonctionnelle, confinée à la muqueuse/sous-muqueuse, sans angioinvasion, taille  < ou = 1cm
 tumeur produisant de la sérotonine
 tumeur produisant de l`entéroglucagon
2.2. de pronostic incertain  : non fonctionnelle, confinée à la muqueuse / sous-muqueuse, taille > 1 cm ou angioinvasion
 tumeur produisant de la sérotonine 
 tumeur produisant de l`entéroglucagon
2. Carcinome endocrine bien différencié 
tumeur de bas grade de malignité, infiltrante (musculeuse ou plus) ou avec des métastases
 carcinome produisant de la sérotonine avec ou sans syndrome carcinoïde
 carcinome produisant de l`entéroglucagon
3. Carcinome endocrine peu différencié - carcinome à petites cellules 
tumeur de haut grade de malignité
4. Carcinome mixte endocrine - exocrine 
tumeur de grade de malignité modéré à haut
 
La classification OMS des tumeurs endocrines du grêle fait appel aux paramètres suivants :
morphologie tumorale : différenciation, atypies cytonucléaires
taille tumorale
envahissement de la paroi au delà de la sous-muqueuse
présence de nécrose tumorale ou non
présence d`emboles vasculaires
L`étude immuno-histochimique des sécrétions peptidiques peut être utile pour confirmer un diagnostic de tumeur fonctionnelle ou pour mettre en évidence une sécrétion réputée pour avoir une symptomatologie frustre (glucagonome, somatostatinome..)
La dénomination tumorale basée sur des syndromes (`glucagonome`.) est réservée aux tumeurs fonctionnelles s`accompagnant du syndrome clinique correspondant. Elle ne doit pas être utilisée pour des tumeurs non fonctionnelles même si les hormones sont détectées dans les cellules tumorales en immunohistochimie et/ou dans le sérum.

 


Agenda

Les dernières Brèves

Mélanome malin métastatique : survie amélioré avec l’ipilimumab

PROJET DE PLATE FORME DE PATHOLOGIE MOLECULAIRE LIBERALE

Cryopréservation des tissus, cellules et liquides biologiques issus du soin.

Les inhibiteurs de la voie de signalisation Hedgehog : un espoir de thérapie ciblée contre certains cancers...

Contact | Mentions légales